Répertoire du personnel

Olivier Barbier

Professeur titulaire

Faculté de pharmacie
Université Laval
Pavillon Ferdinand-Vandry, local 2485
1050, avenue de la Médecine
Québec (Québec)  G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 poste 2229
Télécopieur: 418 656-2305

Laboratoire de pharmacologie moléculaire
Centre de recherche du CHU de Québec – Université Laval, CHUL
2705, boul. Laurier
Bloc T-369
Québec (Québec)  G1V 4G2

Téléphone: 418 654-2296
Téléphone: 418 656-4141 poste 48680


Message

Recrutement

Nous sommes présentement à la recherche d'étudiants diplômés et de stagiaires de recherche (10h/semaine). Financement assuré!

Équipe

Membres du laboratoire de pharmacologie moléculaire

Étudiants à la maîtrise en pharmacie avec mémoire

  • Élise Houssin (2009- )
  • Sophie Pâquet (2009-)
  • Martin Perreault (2009-)
  • Diala El Husseini (2008-2009)
  • Marie-Hélène Beaulieu (2008-)

Étudiants au doctorat

  • Laurent Grosse (M.Sc.; 2008-)
  • Jocelyn Trottier (M.Sc.; 2007-)

Professionnels de recherche

  • Patrick Caron (B.Sc.; 2004-)
  • Jenny Keading (Ph.D.; 2008-)
  • Mélanie Verreault (M.Sc.;2006-)

Formation

Licence en biologie cellulaire et physiologie (Université François-Rabelais, Tours, France)

Maîtrise en sciences de l'environnement (Université Bordeaux I, France)

DEA Interactions toxiques dans les écosystèmes et biotechnologies liées aux toxines (Université Paris VII, Paris, France)

Doctorat en physiologie-endocrinologie (Université Laval)

Post-doctorat en lipidologie et athérosclérose, Unité INSERM «Récepteurs nucléaires, lipides et athérosclérose», Prs B. Staels et J.-C. Fruchart (Institut Pasteur de Lille, Lille, France)

Recherche

Sujets de recherche

Notre laboratoire a développpé 3 axes de recherche visant à identifier de nouvelles approches thérapeutiques contre:

  • Les maladies hépatiques
  • Les maladies cardiovasculaires
  • Le cancer de la prostate

La réaction de glucuronidation, catalysée par les enzymes UGTs, est une voie métabolique bien connue de l’industrie pharmaceutique puisqu’elle permet l’inactivation et l’élimination d’environ 30% de tous les médicaments. Cependant, son rôle d’inactivateur pour de nombreux composés naturels, comme les hormones sexuelles et thyroïdiennes, les acides biliaires ou la bilirubine, est moins connu. Dans ce contexte, les travaux réalisés dans notre laboratoire étudient comment l’expression et l’activité des enzymes UGTs, peuvent être modulées par les médicaments avec pour but de favoriser l’élimination de composés endogènes toxiques.

Axe 1: Glucuronidation et maladies hépatiques

Ce projet de recherche, financé par les Instituts de Recherche en Santé du Canada (IRSC 2007-2011) a pour but d’identifier de nouvelles molécules agissant via les récepteurs nucléaires et permettant de stimuler la glucuronidation des détergents naturels que sont les acides biliaires.

En effet, de nombreuses pathologies hépatiques (cancer du foie, cirrhose et sclérose biliaires héréditaires, etc.) sont accompagnées d'une situation cholestatique, qui est elle-même caractérisée par une accumulation d’acides biliaires toxiques dans les cellules du foie. Jusqu’à présent, les travaux réalisés ont démontré que les fibrates hypolipémiants (J. Trottier, publié en 2006) ou les activateurs du récepteur LXR (M. Verreault, publié en 2006) stimulaient la glucuronidation des acides biliaires dans les cellules hépatiques humaines.

En collaboration avec des hépatologues nationaux et internationaux (Dr. J. Healthcote, Toronto Western Hospital, Canada; P. Milkiewitch, Pomeranian Medical School, Szczecin, Pologne), nous travaillons à confirmer ces observations en clinique, chez le patient cholestatique.

Par ailleurs, d’autres protocoles (cliniques et moléculaires) en cours, analysent le potentiel de drogues telles que les statines ou la rifampicine pour la détoxification des acides biliaires.

Axe 2: Glucuronidation et maladies cardiovasculaires

La bilirubine est un produit de dégradation de l’hème surtout connu comme la molécule causant la «jaunisse». Il est cependant établi que ce composé est aussi un antioxydant naturel très puissant qui possède des propriétés anti-athérogènes reconnues. Nos travaux ont pour but de déterminer comment la pharmacopée peut profiter des propriétés anti-athérogènes de cette molécule, en agissant notamment au niveau de sa synthèse et de son métabolisme glucurono-conjugué.

Jenny Kaeding et Diala El Husseini ont ainsi pu démontrer que les fibrates hypolipémiants et certaines statines pouvaient stimuler à la fois la production de bilirubine au sein des cellules de la paroi vasculaire (favorisant ainsi son activité anti-oxydante) et sa glucuronidation dans le foie (permettant ainsi de faciliter sa détoxification hépatique).

Nos recherches en cours visent à établir la contribution de cet effet aux propriétés cardioprotectrices de ces drogues et à identifier de nouvelles molécules ayant un effet similaire accru.

Cet axe de recherche est financé par la Pfyzer Cardiovasculaire.

Axe 3: Glucuronidation et cancer de la prostate

Bien que de très grands progrès aient été réalisés dans son traitement, le cancer de la prostate reste la seconde cause de mortalité par cancer chez les Canadiens. Deux projets de recherche sont développés parallèllement:

Les hormones androgènes constituent des facteurs dans l’apparition et le développement du cancer de la prostate. Là encore, la réaction de glucuronidation joue un rôle important dans le maintien de l’homéostasie de ces hormones, et plusieurs études ont démontré que les individus présentant des altérations génétiques de la glucuronidation des androgènes ont un risque accru de développer un cancer de la prostate.

Nos travaux ont donc pour buts de comprendre le rôle exact de la glucuronidation dans la pathogénèse de ce type de cancer, et d’identifier de nouvelles molécules favorisant l’élimination des androgènes par glucuronidation.

Pour ce faire, en collaboration avec le professeur A. Bélanger de la Faculté de médecine, nous avons établi différentes lignées de souris transgéniques exprimant les enzymes de glucuronidation humaines. Ces outils vont nous permettre de trouver de nouvelles approches thérapeutiques dans le traitement de ce type de cancer. Parallèllement, une subvention des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), obtenue récemment (IRSC 2009-2010), va nous permettre d'étudier l'effet des acides biliaires thérapeutiques sur le développement du cancer de la prostate et sur l'acquisition de l'androgéno-indépendance des tumeurs prostatiques métastasiques.

Sources de financement

  • Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC)
  • Fondation des maladies du coeur du Canada
  • Compagnies de recherche pharmaceutique du Canada (Rx&D)
  • Pfizer Canada

Enseignement

Cours de cycles supérieurs (étudiants diplômés)

Cours sur la pharmacogénomique des hypolipémiants dans le cadre du cours gradué en pharmacogénomique

Participation au microprogramme en développement de produits pharmaceutiques

Publications

Toutes les publications: PubMed

Publications récentes

Rudkowska I, Paradis AM, Thifault E, Julien P, Tchernof A, Couture P, Lemieux S, Barbier O, Vohl MC. Transcriptomic and metabolomic signatures of an n-3 polyunsaturated fatty acids supplementation in a normolipidemic/normocholesterolemic Caucasian population. J Nutr Biochem, 2012, Jun 28.

Libouton X, Barbier O, Berger Y, Plaghki L, Thonnard JL. Tactile roughness discrimination of the finger pad relies primarily on vibration sensitive afferents not necessarily located in the hand. Behav Brain Res, 2012 Apr 1;229(1):273-9. Epub 2012 Jan 17.

Pâquet S, Fazli L, Grosse L, Verreault M, Têtu B, Rennie PS, Bélanger A, Barbier O. Differential expression of the androgen-conjugating UGT2B15 and UGT2B17 enzymes in prostate tumor cells during cancer progression J Clin Endocrinol Metab. 2012 Mar;97(3):E428-32. Epub 2011 Dec 14.

Trottier J, Bia?ek A, Caron P, Straka RJ, Heathcote J, Milkiewicz P, Barbier O. Metabolomic profiling of 17 bile acids in serum from patients with primary biliary cirrhosis and primary sclerosing cholangitis: a pilot study. Dig Liver Dis. 2012 Apr;44(4):303-10. doi: 10.1016/j.dld.2011.10.025. Epub 2011 Dec 9.

Bossut C, Barbier O. Exploration of the intravascular stenting method for sub 1-mm vessels. J Reconstr Microsurg, 2011 Oct;27(8):461-8. Epub 2011 Jul 21.

Services bioanalytiques

Basés sur leur vaste expertise dans le domaine du métabolisme des médicaments et en endocrinologie, les Drs Chantal Guillemette et Olivier Barbier, tous deux professeurs à la Faculté de pharmacie, offrent désormais des Services bioanalytiques dans leurs laboratoires, situés au Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Québec (CHUQ).

Le laboratoire bioanalytique est entièrement équipé, muni d’instruments de chromatographie en phase liquide haute performance, de chromatographie en phase gazeuse (GC/MS) et de spectrométrie de masse (LC/MS, LC/MS/MS, trappe ionique, HPLC; autres détecteurs (fluorescence, PDA, radioactivité).

La diversité des dosages hormonaux (ex. stéroïdes) et leur quantification dans divers fluides biologiques, milieux de culture et tissus, sont parmi les forces les plus spécifiques des Services bioanalytiques. De plus, la mesure de nombreuses hormones stéroïdiennes, et de leurs métabolites, s’effectue dans la gamme basse des picogrammes offrant ainsi, une diversité d’hormones, une sensibilité et une spécificité inégalées.

Les Services bioanalytiques supportent également la mesure d’autres petites molécules, tels que des médicaments et leurs métabolites. Les Services bioanalytiques offrent le développement et la validation de méthodes de dosage et d’analyse d’échantillons en routine à grande échelle. Ces mesures peuvent être adaptées aux exigences spécifiques des programmes de recherche académique.

Pour information
René Bérubé
Téléphone: 418 654-2296
Télécopieur: 418 654-2761
rene.berube@crchul.ulaval.ca